Poutine explique comment les États-Unis ont contribué à la crise gazière actuelle en Europe

Alors que les États-Unis et l’Agence internationale de l’énergie accusent la Russie d’avoir fait flamber les prix du gaz en Europe, Vladimir Poutine leur renvoie la balle. Selon lui, la Russie remplit toutes les demandes contrairement aux États-Unis qui ont réorienté leurs exportations vers l’Asie face à l’évolution des prix.

Intervenant le 13 octobre lors de la Semaine de l’énergie russe, Vladimir Poutine a conseillé à son auditoire de prendre note de la réduction des livraisons de gaz naturel liquéfié (GNL) par les États-Unis face aux accusations sur l’implication de la Russie dans la hausse des prix du gaz en Europe.

Partager cet article

Contrat Gazprom-Budapest: de l’eau dans le gaz entre l’Ukraine et la Hongrie

Les Ukrainiens, ingrats envers les pays qui leur ont tendu la main? La réponse est clairement oui pour le ministre des Affaires étrangères hongrois, Péter Szijjártó. « Contester le droit d’un autre pays à assurer sa sécurité d’approvisionnement énergétique, c’est trop! » a-t-il fermement déclaré le 28 septembre à la presse ukrainienne, dans le hall du Parlement européen.

Partager cet article

Gazprom sur le point de battre un record d’approvisionnement de gaz en Europe

Les États-Unis et l’Agence internationale de l’énergie pointent Moscou de ne pas ouvrir suffisamment les robinets afin d’obtenir la mise en service au plus vite du gazoduc Nord Stream 2 exploité par le russe Gazprom. Le géant gazier dément toute manipulation du marché.

En outre, des analystes de la banque danoise Saxo Bank estiment que le Nord Stream 2 pourrait faire baisser les prix du gaz et réduire les risques énergétiques pour l’Europe cet hiver.Gazprom affirme que sa production de gaz en 2021 devrait dépasser les 510 milliards de mètres cubes, un niveau jamais vu depuis une décennie.

Partager cet article

Privatisation de masse en Russie : à qui Koudrine veut-il transférer le pouvoir dans le pays ?

Koudrine, l’un des maîtres à penser du néolibéralisme en Russie, actuellement à la tête de la Chambre des comptes, estime qu’il faut relancer un programme de privatisation en Russie – l’Etat n’a rien à faire dans l’économie. Toujours le même populisme avancé : ça évitera d’augmenter les impôts, quand c’est étatique c’est pas efficace, et surtout aux Etats-Unis ils ne font pas comme nous (ce qui est certes un argument de poids).

Partager cet article

« J’ai travaillé avec des réfugiés pendant des années. La vague de crimes commis par les Afghans en Europe est phénoménale. Pour eux, les Européens sont l’ennemi et leurs femmes un butin légitime »

Pour eux, les Européens sont l’ennemi, et leurs femmes sont un butin légitime, comme le sont toutes les autres choses que l’on peut leur prendre : logement, argent, passeports. Leurs lois n’ont aucune importance, leur culture est inintéressante et, en fin de compte, leur civilisation tombera de toute façon devant la horde dont on est le fer de lance. Inutile de s’assimiler, de travailler dur ou d’essayer de se construire une vie décente ici : ces Européens sont trop mous pour vous punir sérieusement en cas de transgression, et leurs jours sont comptés.

Partager cet article

Ce Covid vaut bien la destruction socio-économique de nos pays …

La France annonce un coût colossal de 424 milliards d’euros sur trois ans pour les finances publiques de 2020 à 2022. L’économie française a pris de plein fouet des mesures liberticides adoptées au nom de la lutte globale contre le Virus et une récession de – 8,2% a été actée pour 2020, le PIB a chuté de 4,9%, le marché de l’emploi a lui aussi marqué un recul, surtout au regard du nombre d’heures travaillées, car beaucoup de personnes ont été mises au chômage partiel.

Partager cet article

Ces annonces Pôle Emploi qui imposent la langue arabe obligatoire

Il existe des entreprises qui n’emploient visiblement que des arabophones sur le territoire français ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, la connaissance du français ou d’une langue régionale n’est pas indispensable pour pouvoir travailler dans l’Hexagone. Et Pôle Emploi valide cette tendance en publiant des annonces stipulant noir sur blanc la nécessité de parler arabe pour prétendre à tel ou tel emploi. On peut comprendre qu’une entreprise travaillant à l’international ait besoin d’un commercial parlant arabe ou qu’une association travaillant auprès des immigrés ait besoin de personnes compétentes dans cet idiome mais que dire d’autres annonces plus étonnantes ?

Partager cet article

L’Assemblée nationale adopte la loi de bioéthique détruisant ce qui reste de la famille

C’est une défaite cuisante du bon sens. Désormais, la famille, déjà mise à mal avec la légalisation du mariage homosexuel, est réduite à un assemblage d’égos et de cellules, autorisés à utiliser la science pour se démultiplier.
Sans entrer dans tous les détails d’un texte que vous trouverez ici, certaines dispositions sont particulièrement graves pour l’évolution et l’équilibre de notre société.

Partager cet article

Mer Noire: un véritable hub stratégique pour la Russie dans le collimateur occidental

La mer Noire est une zone stratégique tant sur un plan militaire qu’économique, comme carrefour de routes commerciales et région riche en ressources pétrolières et gazières. En contestant le rattachement de la Crimée à la Russie malgré un référendum, l’Occident veut battre en brèche l’influence de Moscou dans cette région vitale pour ses intérêts.

Partager cet article

Yannick Jaffré: «les femmes russes ne redoutent pas la domination de l’homme, mais sa défaillance»

En Occident, la guerre de sexes semble faire rage. L’occasion pour certains d’interroger d’autres modèles de féminité, peut-être trop facilement caricaturés. L’essayiste Yannick Jaffré se livre dans son dernier ouvrage à une description élogieuse de la féminité russe, doublée d’une critique au vitriol du féminisme occidental.

Partager cet article

Egypte : l’Etat islamique assassine un copte en « avertissement aux chrétiens »

C’est l’Eglise copte égyptienne qui a révélé l’identité du chrétien Nabil Habashi Salama, identifié grâce à la vidéo. Cet homme était porté disparu depuis son enlèvement dans les rues de Bir al-Abed en novembre 2020 par «des éléments takfiris» (mot désignant des extrémistes islamistes), a précisé l’église copte dans un communiqué publié dimanche. L’homme de 62 ans avait participé à la reconstruction des églises détruites par les islamistes dans la région, d’après un porte-parole cité dans le communiqué. Celui-ci ajoute que Nabil Habashi Salama a « gardé la foi jusqu’au moment où il a été tué ».

Partager cet article

Sanctions américaines : la Russie relève le défi avec force

Les Etats-Unis enchaînent les sanctions, individuelles, sectorielles, politiques ou économiques sur des fondements divers et variés, devant simplement servir à justifier le combat pour le monopole du pouvoir qu’ils mènent, autrement dit le combat pour le monde global dont ils entendent être le seul centre politique, dont ils entendent être Dieu et Maître.

Mais la patience de la Russie semble prendre fin, avec la chute des derniers espoirs d’un sursaut de bon sens.

Les Tatars de Crimée proposent à Erdogan de se rencontrer sur leur sol

«Les dirigeants turcs doivent écouter la voix des habitants de la péninsule, notamment des Tatars de Crimée, dont le soutien est si souvent évoqué par Erdogan. Pour mieux comprendre la situation, il lui faudrait se rendre en Crimée afin de tout voir de ses propres yeux et ne pas se fier à des mensonges répandus par des chefs radicaux de l’Assemblée des Tatars de Crimée* qui résident en Ukraine et n’ont rien à voir avec les Tatars de Crimée. Une rencontre du dirigeant turc avec les Tatars habitant la Crimée pourrait, au moins, établir une coopération plus étroite entre les deux pays (sic)», a-t-il indiqué à Sputnik.

Sanctions : Biden fait à Poutine un chantage à la soumission

Alors que dans le discours, Biden propose soi-disant de désamorcer les relations avec la Russie, c’est en tout cas ce qu’il affirmait à Poutine par téléphone, il vient d’adopter de nouvelles sanctions, visant les capacités financières de la Russie et sa dette souveraine – puisque Poutine n’a toujours pas répondu à sa « proposition », manifestement impérative, d’une rencontre cet été. Appelons les choses par leur nom, c’est du chantage. La Russie est sommée de se soumettre … ou elle devra sortir de sa posture défensive.

Partager cet article

Economie, vaccins, Sénat, immigration… : Biden bénéficie de l’immunité médiatique et peut dire ce qu’il veut

il est à prévoir qu’une inflation va suivre. Les quelque 410 milliards ou plus qui vont être distribués, notamment sous forme de chèque individuel de 1 400 dollars, à près de 90 % des Américains, que la crise les ait affectés ou non, ne vont pas les inciter à chercher un emploi. Pour voir une aussi rapide hausse des déficits, il faut remonter jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale.

Partager cet article

Le cardinal Sandoval Iñiguez dénonce le nouvel ordre mondial et le vaccin anti-COVID-19 (traduction intégrale)

Le cardinal Juan Sandoval Iñiguez, ancien archevêque de Guadalajara, au Mexique, a diffusé le 12 janvier une vidéo accusant les partisans du Nouvel ordre mondial de promouvoir leur cause par la mise en œuvre la pandémie du COVID-19 et par les restrictions et mesures qui leur permettent d’affaiblir les nations et les économies.

Partager cet article

Un vaccin contre le Covid-19 approuvé et distribué avant même la fin de la phase 3: ‘Du jamais vu’

Ce dimanche, les autorités sanitaire et politique indiennes ont approuvé deux premiers vaccins: celui d’AstraZeneca – déjà autorisé par le Royaume-Uni et l’Argentine – et celui de la société indienne Bharat Biotech, baptisé ‘Covaxin’. Cette dernière n’a pourtant pas terminé la phase 3 des essais cliniques, normalement indispensable avant de pouvoir obtenir un feu vert.

Partager cet article

Covid : Quand Veran espère un troisième confinement

Il semblerait que le Gouvernement ait pris goût à la gouvernance en situation d’urgence, où il n’est plus nécessaire de tenter de relancer l’économie, où les manifestants sont montrés du doigt comme des terroristes sanitaires potentiels, où chacun a tellement peur pour soi qu’il n’a plus le temps de s’occuper de ceux qui prennent toutes ces décisions, plus funestes les unes que les autres, « pour protéger les populations ».

Partager cet article

Apostasie, école… : comment les courants islamistes ont sabordé “la charte des valeurs” de l’islam voulue par Macron

La charte des valeurs allait ainsi jusqu’à définir clairement l’islamisme : “Par islam politique, la présente charte désigne les courants politiques et/ou idéologiques appelés communément : wahhabisme ; salafisme ; doctrine des Frères musulmans ; et plus généralement toute mouvance locale, transnationale ou internationale qui vise à utiliser l’islam afin d’asseoir une doctrine ­politique, notamment parmi celles dont les textes fustigent la démocratie, la laïcité, l’égalité entre les femmes et les hommes ou qui fait la promotion de l’homophobie, de la misogynie, de l’antisémitisme, de la haine religieuse, et plus généralement toute idée ou pensée qui contesteraient, directement ou indirectement, les principes fondamentaux énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme.” […]

Partager cet article

Vaccin contre le Covid-19: décès de volontaires, paralysies, allergies, a-t-on le recul nécessaire?

Alors que les premières campagnes de vaccination contre le Covid-19 ont débuté dans plusieurs pays, qui devraient bientôt être suivis par la France, les premiers effets secondaires apparaissent sur les patients. Manque-t-on de recul pour vacciner la population? Éléments de réponses avec un médecin interrogé par Sputnik.

Partager cet article

“Vendus à Satan” : Mgr Carlo Maria Viganò dénonce ceux qui instrumentalisent le COVID-19 en vue du “Great Reset”

Dans ce projet, le Covid joue un rôle fondamental, en tant qu’alibi qui justifie – au pied du totem d’une science qui s’est prostituée pour servir les intérêts d’une certaine élite après avoir abdiqué sa mission de sauver des vies humaines – la privation de liberté, l’ingérence des gouvernements dans la vie privée des citoyens, l’établissement d’un pseudo régime de santé dans lequel, contre toute évidence scientifique objective, le nombre de convives, la distance entre les personnes, la possibilité d’acheter, de vendre, de respirer et même de prier sont décidés au sommet.

Partager cet article

Stockholm : Une jeune femme lynchée dans le métro par une “bande d’immigrés”. “C’est la Suède d’aujourd’hui (…) à cause de tous ces étrangers (…) Vous pouvez me traiter de raciste, peu m’importe”, dit la victime

“Ils m’ont traité de petite pute, ils ont dit qu’ils allaient me baiser et ils ont dit qu’ils me tueraient.”

“Il y avait environ 50 personnes dans le métro qui regardaient la scène. Personne, absolument personne, ne m’a aidée.” Plus tard, un Suédois s’est avancé et a donné sa carte de visite à Natalie en lui disant qu’il témoignerait contre la bande lors d’un procès.

Partager cet article

Lavrov à l’Onu: le monde est «fatigué» de la «discorde» entre les États

«Malheureusement, aujourd’hui, les conflits armés ne cessent de faire rage dans différentes régions du monde», a-t-il commencé. «Les menaces graves de notre temps s’y ajoutent: terrorisme international, crimes relatifs aux drogues et cybercriminalité, changement climatique.

Cette année, cette liste a été complétée par un autre défi de taille: la pandémie de coronavirus, qui a causé de graves crises dans les domaines économiques, sociaux et autres.»

Partager cet article