Un coup d’État préparé par un Centrafricain depuis la France aurait été déjoué en RCA

« Le coup d’État est déjoué. Restons vigilants », a écrit Fidèle Gouandjika, conseiller spécial de la présidence centrafricaine, sur les réseaux sociaux.

Il y explique que la tentative a été préparée par Armel Sayo, ex-chef de la rébellion Révolution Justice, qui se trouve actuellement en France. Le conseiller spécial assure disposer des communications (dont un élément sonore a été joint sa publication) de l’ancien ministre dans lesquelles ce dernier affirme que tout est « prêt pour réussir le putsch ».

Avec son passeport diplomatique, Armel Sayo prévoit de se rendre au Soudan pour y trouver du soutien afin de « déstabiliser la RCA », poursuit Fidèle Gouandjika.

Selon ce dernier, l’ex-ministre espère être épaulé par des mercenaires, notamment occidentaux, « pour tuer le Président Touadera afin d’instaurer une transition avec ses complices ».

M.Gouandjika précise entre autres que tous les échanges téléphoniques de Sayo et de ses complices présumés au Cameroun et au Soudan sont écoutés et enregistrés.

source

Partager cet article