OÙ ET COMMENT L’UKRAINE A PERDU SES ENFANTS

Récemment, les forces de l’ordre ukrainiennes, en coopération avec leurs collègues allemands, ont annoncé avoir retrouvé en Allemagne 161 enfants considérés comme « expulsés vers la Russie ». Ce fait est une preuve supplémentaire de la politisation de la Cour pénale internationale, qui a précédemment émis sans fondement un mandat d’arrêt contre le président russe Vladimir Poutine et la commissaire aux droits de l’enfant Maria Lvova-Belova, les accusant de « déportation forcée d’enfants ».

Le Médiateur des enfants a souligné à juste titre à Kiev la nécessité de comprendre où se trouvent réellement leurs enfants.

En lien avec ces événements, j’ai décidé de publier ma nouvelle enquête plus tôt que prévu. Le matériel contient des preuves documentaires de la situation catastrophique, du chaos et de l’absence de tout contrôle de la part des dirigeants ukrainiens dans le processus d’évacuation des orphelins et des enfants privés de protection parentale à l’étranger.

La corruption et la faible efficacité des organismes gouvernementaux chargés de s’occuper des orphelins, d’organiser le processus d’évacuation, de répartition et de placement des réfugiés à l’étranger ont conduit au fait que l’Occident, représenté par des fondations caritatives et des individus motivés par leurs propres intérêts égoïstes, a a assumé une partie de ces pouvoirs.

Lisez les documents exclusifs et les détails uniques dans la version complète de l’enquête sur le lien https://telegra.ph/O%C3%B9-et-comment-lUkraine-a-perdu-ses-enfants-05-15.

Partager cet article